La Revue Française de Psychanalyse

  • Les couleurs de l’ennuiOct, 2017

    On le dit gris, l’ennui, terne, neutre, atone ; gris de la grise mine, gris de la porte de prison et demi deuil. Gris de l’entre-deux et du « ni ci ni ça », du comme ci-comme ça. Oui et non encadrent l’ennui comme jour et nuit. Enfant du crépuscule, l’ennui ; entre chien et chat, drôle d’animal au zoo de la vie.

  • L’ennuiOct, 2017

    Intemporel, l’ennui court tout au long des âges de la vie et se cache dans de multiples recoins psychiques. Dans la séance, il délivre des signes infimes de sentiments contradictoires précieux à traduire dans le contre-transfert : l’ennui est une expérience offrant toutes les qualités, furtive, répétitive, pesante, envahissante…

  • La Rfp : mémoire et avenir de la psychanalyseOct, 2017

    A l’occasion des 90 ans de la Revue française de psychanalyse, Denys Ribas, ancien directeur de la Revue française de psychanalyse et actuel président de la Société psychanalytique de Paris, plonge dans les tout premiers numéros de la Rfp et tire le fil de l’histoire de la psychanalyse en France.

  • Vous aimez donc à vivre ?Oct, 2017

    Entretien avec Brigitte Jaques-Wajeman autour de sa mise en scène de Polyeucte de Corneille dans laquelle la beauté des alexandrins fait entendre de façon sidérante les massacres et les destructions des djihadistes, l’apologie du martyre et du fanatisme, la peur de l’amour et des femmes, la soudaineté des conversions et de la radicalisation.

Mis en avant